Nouvelles Plumes

Forum d'auteurs
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 poèmes

Aller en bas 
AuteurMessage
LunaticMind
Duvet Soyeux
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 29
Localisation : ici et là au grés de mes envies
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: poèmes   Ven 19 Oct - 11:52

__ Solitude __

La lune est mon guide,
La forêt mon sanctuaire,
Seule dans la nuit je veille.
Les rayons m'éclairent,
Les arbres m'informent,
Toute la forêt m'aide dans ma quête.
Cette soirée est spéciale,
Ce soir c'est ma nuit.
La solitude pèse dans mon âme,
Mon cœur veut connaître d'autres joies que ceux de la chasse,
Mon âme entière réclame un compagnon.
Mais mon ardeur est de courte durée,
Ma conscience m'avertie,
Nul homme ne peut aimer une fille de la lune,
Leur peur de l'inconnu les font fuir,
Levant contre moi mon pire ennemi,
La flamme ravageuse.
Prisonnière de mon don,
Je ne peux qu'hurler ma douloureuse solitude,
Au yeux de ma mère attristée.
Pour moi elle se révèle alors toute entière,
Soulageant ma peine le temps d'une merveilleuse nuit,
Offrant a mon corps le pouvoir de se surpasser.
Les hommes ont désormais une bonne raison de me craindre.



*****


__Lune__

La lune éclaire ma chevelure,
Faisant danser sur moi ses faisceaux d'argent.
Elle m'appelle, d'un long et irrésistible silence,
La tentation est forte, mais ce n'est pas l'heure.
Je tourne la tête et aperçoit mes compagnons d'infortune,
Victimes eux aussi de l'astre impérieux.
Au loin, un chien solitaire hurle sa souffrance,
Son cri est attirant, je ne peux lutter contre l'envie de lui répondre.
Je secoue ma longue crinière argentée,
Et pousse à mon tour un long hurlement,
Réponse à l'appel d'un frère de sang.
L'heure est enfin arrivée,
Tous, nous nous précipitons vers la lune,
Sautant pour l'atteindre, mais retombant toujours sur nos pattes.
Elle semble rire de nos vaines tentatives, mais son éclat est envoûtant,
Mes frères me rejoignent et nous ne formons plus qu'un,
Un groupe unis, un clan, une meute.
La lune coule le long de mes poils, je la sent au plus profond de mon être,
Elle est moi, nous sommes elle.
Sa course s'arrête,
L'astre solaire se lève,
Notre heure est finie.
Las de notre périple, mes frères et moi nous séparons,
La nuit nous lie, le jour nous divise.
Mais dans nos cœurs et dans notre âme,
Nous sentons encore les effets de ses faisceaux d'argent,
Après tout, nous sommes ses enfants



*****


__ Ode à la lune __

Un hurlement retentit faisant frémir la nuit.
Le prédateur s'éveille, de même que sa maîtresse.
Ta longue crinière d'ébène vole dans la nuit,
Tes yeux couleur ambre luisent, couvrant la forêt de leur éclat.
Enfin, les nuages se dissipent, laissant place à l'astre lunaire.
De ses rayons, elle te guide.
Bientôt tu l'aperçoit, seule, vulnérable,
Un grognement de satisfaction roule dans ta gorge,
Sans attendre, tu lance la chasse,
Elle est rapide, mais tu l'es plus encore.
Dans un dernier bond, tu la saisie à la gorge,
Tes dents perce la fragile peau et un flot de sang inonde ta gueule,
Un dernier sursaut, puis elle s'affaisse, morte.
Tu avale ton comptant de chair et offre le reste en sacrifice à ta douce maîtresse,
Le sang souille ton pelage couleur suie, mais la fierté gonfle ton cœur de loup.
Au loin, l'aube se lève, faisant fuir ta délicate amie.
D'un gémissement, tu l'implore de rester,
Mais la malédiction ancestrale poursuit son cycle infernal.
En fidèle serviteur, tu accompagne celle qui s'endort peu à peu,
Tu vas ensuite te terrer dans le flan d'une montagne,
Attendant que ses doux rayons d'argent viennent se glisser à tes côtés,
T'enivrants de leur chant,
Pour te guider parmi les ténèbres, vers celle à qui tu voues ta vie solitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LunaticMind
Duvet Soyeux
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 29
Localisation : ici et là au grés de mes envies
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: poèmes   Ven 19 Oct - 11:55

__ Amazones __

Peuple sauvage,
De guerrières farouches,
Nous sommes restées indomptées.

Les siècles ont passés,
Jamais nous ne nous sommes soumises,
A une quelconque loi masculine.

Bien des hommes ont essayé,
Tous se sont retrouvés piégés.

Femmes au sein droit coupé,
Femmes chasseresses,
Nous vénérons Artémis.

Aucuns mâles ne sont admis,
Dans nos rangs dévoués.

Nous n'enfantons que les femelle,
Abandonnant les garçons,
Sans nous occuper de leur survies.

Tireuses à l'arc redoutables,
Aussi bonnes archères que meurtrières.

Nous chevauchons sans peine,
Ne craignant ni foudre, ni grêle,
Nuls ne peux arrêter notre progression,
Vers un point désigné.



*****


__ Chevauchée __

Chevauchée magique,
Chevauchée mystique,
La lune engendre bien des mystères.

L'astre solitaire illumine,
Révélant sa beauté à ceux qui la savent voir,
Les poussant à agir sous son emprise,
Bienheureuse souffrance,
Pour un merveilleux don.

Chaque mois,
Elle se montre pleinement à ses courtisans,
Les laissant se repaître de sa vue,
Ils chevauchent alors en sa compagnie,
Quêtant leur route pour les délices d'un soir.

Sa gloire est éphémère,
Mais chaque apparitions de l'artiste suscite des passions,
Enflammant les désirs.

Sa mort venue,
Elle décline,
Cachant au monde ses rayons d'argent,
Pour renaître chaque soir aux yeux de ses adorateurs.



*****

__ Course nocturne __

Crinière au vent, je galope
Le sol ne me porte plus, ce sont les nuages qui me guident
Le firmament me transporte,
Portant ma course au delà des étoiles.

Le ciel m'encourage à aller plus loin encore,
Plus haut que tous ces astres,
Plus vite que la lumière.

Lorsque ma course atteint son apogée,
Ma descente s'engage.

Sur mon dos, ma cavalière d'un gris pale m'approuve,
Elle raffermit sa prise sur mon cou et lance un dernier regard vers le zénith.

Lorsque la mer approche, je me redresse, entrant doucement dans l'eau tiède.
Au loin, mon cousin suit mon chemin, sa robe est dorée sa crinière de feu,
La mienne est grise, ma crinière d'argent.

Comparé au mien, son cavalier est brutal,
Ne lésinant pas ses coups de fouets.

Mais mon cousin est robuste, et il hennit d'un air fier et digne.

C'est ainsi chaque jour, mon cousin prend le relais,
Nous nous croisons sans jamais nous apercevoir.

Tous le jour, je me repose,
Rêvant de la nuit à venir.

Le soir venus, je me glisse hors de l'eau,
Portant ma douce cavalière,
Vers les plus hauts sommets,
Que la terre eut porté.

Son rire emplit mes oreilles,
D'une douce et harmonieuse joie,
Cela m'incite,
Cela me guide.

Fatigué, je replonge ensuite dans l'eau chaleureuse,
Guettant la montée de mon cousin,
Pour pouvoir fermer mes yeux et dormir,
Imaginant mon ascension prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LunaticMind
Duvet Soyeux
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 29
Localisation : ici et là au grés de mes envies
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: poèmes   Ven 19 Oct - 11:57

__ fées __

Nous sommes gardiennes du secret des rêves,
Vous permettant de nous rejoindre le soir venu.

Certains nous qualifie de mauvaise,
Mais en votre âme,
Vous savez que nous ne sommes qu'illusion.

Notre aspect de petit enfant fait de nous des êtres attachant,
Mais gare à ne pas nous vexer,
Car nos pouvoirs surpassent ce que l'on peut croire.

Dans les pays lointains et inconnus,
Nous avons établis notre royaume,
Une forêt aux arbres obscur protègent notre retraite,
Mais quiconque s'y introduit ne connaîtra de nous que nos rires.

De nos ailes légères nous vous frôlons,
Riant de vos airs surpris et de vos mimique,
Parmi les étoiles nous nous élevons,
Dansant la nuit venue ou nous accomplissons notre devoir.

Mais parmi cette vie dorée,
Certaines de nous rêvent d'amour,
Triste songe pour nous pauvres immortelles,
Si vous nous brisez le cœur,
La tristesse nous mènera à notre perte.



*****


__ Etre un vampire __

Ce rêve hante encore mes nuits,
Des visions m'obsèdent le jour,
Toutes ces scènes de meurtres et le sang que je vois ne me sont pas totalement inconnu.
J'ai déjà vécu cela.
Je ressens encore l'ivresse de la chasse,
Le bonheur ressentit lors de la mise à mort,
Le premier sang versé.
Le cri d'agonie de ma proie.
L'excitation de savourer le sang fraîchement gagné,
La peau qui cède sous mes crocs de prédateurs.
Au loin le hurlement d'un chien solitaire trouble mon repas ;
Je lui répond d'un grognement.
Une fois repu, je laisse tomber le corps en même léchant les lèvres,
Récupérant les quelques gouttes du précieux liquide.
Le traître jour se lève et je même sens partir,
Je part avec cette soif éternelle du sang jamais tarie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amnesy
Admin à Petite Plume
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 32
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: poèmes   Ven 19 Oct - 13:00

Je les aime tous beaucoup yo

C'est joliement écrit, certains sont très libres dans leur structure, ça fait du bien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.20six.fr/darkstars
LunaticMind
Duvet Soyeux
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 29
Localisation : ici et là au grés de mes envies
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: poèmes   Lun 22 Oct - 11:31

Merci beaucoup ^^
Tous sont plus ou moins libre, je n'aime pas les règles imposées sur les poèmes et encore moins les vers donc je n'en fait toujours qu'à ma tête XD

Je continu à en poster, ils sont parfois en anglais donc pardonner moi les fautes... ^^


__ In a Darkness Night __

In a darkeness night
My pain been real
Under the light of the street
My heart is broke...

Dans une nuit obscure
Ma douleur devient réelle
Sous la lumière de la rue
Mon cœur se brise...


Through shadows
You're be here
Alone without light
You stand here...

Parmi les ombres
Tu es là
Seul sans lumière
Tu reste là...


Your wings are burning
Your soul is dirty
Your life is broken
Your mind dying...

Tes ailes sont brûlées
Ton âme est souillée
Ta vie est brisée
Ton esprit agonise...


My mind is pierce
My life is vain
My soul is weak
My wings are not...

Mon esprit est percé
Ma vie est vaine
Mon âme est faible
Mes ailes ne sont pas...



*****


__ L'Homme __

Si l'Homme court droit à sa perte,
Il ne peut accuser que lui même,
Victime de son caprice à vouloir tout dominer,
Tout contrôler.

Depuis longtemps il domine la chaîne alimentaire,
Fragilisant parfois son bon fonctionnement.

Ayant échapper à une totale destructions,
Il se juge apte à pouvoir contrôler les éléments,
Mais toujours la Terre le rappelle à l'ordre,
Remplaçant ce destructeur né à sa place.

Se croyant le maître,
il détruit ce que le temps et les éléments ont mis des saisons à bâtir.

Au lieux de respecter l'équilibre fragile de la nature,
L'Homme dévaste les forêt,
Chassant de leur habitats bon nombre d'animaux.

Après, il s'étonne, se rebelle,
Se croyant intouchable,
Rejetant son erreur sur les autres,
Préférant son confort à la sauvegarde d'une stabilité délicate à maintenir.

J'ai en horreur cette espèce, qui est de loin la pire de toute,
Je regrette l'époque que je n'ai pas connue,
Où l'Homme devait défendre chèrement sa peau,
En respectant tout ce qui l'entourait.

J'ai honte de moi,
Contribuant sans m'en rendre compte à un massacre perpétuel,
Ne pouvant rien changer,
Se contentant de grogner et étaler sur un papier
Ma vision de notre époque.



*****


__ Lune d'Haloween __

Au soir du deuxième jour,
Sa plénitude est totale.

Elle s'élève alors,
majestueuse dans la pénombre,
éclairant le chemin des damnés et celui d'autres créatures des profondeurs.

Les humains eux se terrent dans leur maison,
Redoutant la toute puissance de la dame blanche.

Votre peur est justifiée,
Car en ce jour funeste,
elle déclenche sa toute puissante trop longtemps retenue.

Pour parer vos peur,
Vous autres pauvres humains,
Avez créé une ruse.

En ces soir, vous vous vêtissez de notre manière,
Vous fondant parmi nous pour sortir en toute sécurité.

Au fil des siècles cela devint coutume,
Et pendant cette soirée,
votre progéniture se balade ainsi vêtues,
fière d'avoir trompée pour une nuit le monde du dessous plus habile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LunaticMind
Duvet Soyeux
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 29
Localisation : ici et là au grés de mes envies
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: poèmes   Lun 22 Oct - 11:36

__ Sirène __

Seule sur mon rocher, je pleure,
Je pleure celui que j'ai perdu.

Notre amour est impossible, car nous ne sommes pas identiques.

Lui vit sur terre,
Moi dans la mer.

Je maudis le ciel de m'avoir faite ainsi,
Dotée de cette nageoire disgracieuse,
Et de cette vie aquatique.

Pourtant, avant, tout était simple,
Ma vie n'était pas reliée à cet humain
Qui a prit mon cœur en otage.

Mon rocher s'enlise, de même que mon âme,
Tout mon monde s'écroule autour d'une larme.

Bientôt je périrais, vaincue par une force plus puissante que toute celle des épées,
Plus forte que toute les armées que la terre eut portée,
Celle de l'amour.



*****


__ Les Pleurs d'un immortel __

Une larme pourpre vint frôler ses paupières à demi-fermées
puis vint rouler sur sa pâle joue
pour être cueillit par ses lèvres entrouvertes où luisent des crocs de nacre.
Dans ses quelques gouttes versées
on peut voir la mélancolie d'un être
la solitude d'une âme égarée.
Le chasseur centenaire
se laisse aller à quelques douceurs
symbole de son ancienne mortalité
les paupières mi-closes,
il promène son regard de braise
qui donc a osé regarder les pleurs d'un immortel?



*****


hier encore était un jour si pur
Comment cela a t-il put arriver ?
je sais qu'il est trop tard
mais mourir maintenant est trop injuste...
peut être ces héros disparus peuvent resurgir
ouvrir leurs ailes et nous sauver tous
j'en doute au fond de moi
aussi voudrais-je une dernière fois,
me blottir contre toi.
Les jours passés je rêvais à ma vie
Mourir ainsi n'en faisait pas parti
Le jeu se termine ici
la reine a fait échec au roi
Remballez les pions ou refaites une partie
Qu'importe puisque mon rôle est déjà fini...
Je vois au loin d'autres horizons
Blancs, purs, mais désolés
Cette fois ci je suis seule
Je regrette au fond les temps anciens
Reverrais-je un jour les rivages d'antan
Où mon âme se baignait
Et je pouvais encore, me blottir contre toi...



*****


__ A une Amie __

Toi l'ombre obscure
tu veux monter vers la lumière
mais tu es prisonnière de ton monde tout noir.
Victime de tes chaînes
tu implore les anges d'ouvrir leurs ailes
et de t'emmener loin d'ici.

Toi l'ombre solitaire
tu erre en damné
dans les steppes arides de ton monde
mais tu garde en ton coeur
ce que l'on ne pourra jamais t'enlever.
Rêvant secretement à ton envol...

Toi l'ombre brisée
tu pleure là ou d'autre rient
mais bien que perdue dans ton monde
tu t'accroche à ton espoir
tu prie la venue de ton ange
ou de celle qui abregera tes souffrances...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LunaticMind
Duvet Soyeux
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 29
Localisation : ici et là au grés de mes envies
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: poèmes   Lun 22 Oct - 11:38

Alors lui il est spécial, j'aimerai que vous notiez le ou les sens que vous comprenez (car généralement les gens qui le lise se séparent en deux catégories : ceux qui comprennent à la première lecture et ceux qui ne voient pas ce qu'il y a réellement écrit). En espérant qu'il vous plaise, moi c'est mon préféré ^^



Petit Papillon

Je te vois, petit papillon
Voler, batifoler au milieu des fleurs
Rire et chanter sous la voûte étoilée
Viendras-tu te poser prés de moi ?

Je te sens, petit papillon
Flirter avec le vent
Danser sous la voûte d'argent
Mais tu t'éloignes de moi.

Je t'approche, petit papillon
Doucement, pour ne pas t'effrayer
Tu me vois, me souris
Batifoles et papillonnes à mes côtés.

Tu sembles si pur, petit papillon
Laisse moi t'emmener, te guider
Tu es si innocent, petit papillon,
Suis-moi, je prendrais soin de toi...

Viens vers moi petit papillon
Viens te poser au creux de ma main
Laisse moi te caresser, te souiller
T'arracher tes ailes, ta beauté

Viens à moi petit papillon
Vole te briser au creux de mon poing
Tu ne peux crier, tu es prise
Te débattre est inutile...

Je te laisse partir, petite souillon
Tu ne m'es plus utile
Tu as fait ton office, pauvre naïve
Pars vite, avant que je ne change d'avis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LunaticMind
Duvet Soyeux
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 29
Localisation : ici et là au grés de mes envies
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: poèmes   Lun 22 Oct - 11:48

Chanson remasterisée by moi XD
A ne lre qu'en écoutant la musique sinon le "poème" est un peu trop bizarre :fl

musique à écouter en même temps ^^

__ Change __


Je voudrais changer
en toi
être un autre
au moins une fois...
Je voudrais changer
en toi
comme l'univers
en étoiles.
Savoir ce que l'on ressent
en vivant
Je voudrais changer....

Je regarde vers cette ruelle
et je peux te voir
donne moi ce corps
qui m'attire tant...

Je voudrais changer
en toi
comme l'univers
en étoiles
savoir ce que l'on ressent
en vivant
je voudrais changer
mais comme l'univers
je me meure....

Je vous regarde tous
et je vous envie
d'être ce que j'étais
avant ma mort...

Je voudrais changer
en toi
comme l'univers
en étoiles.
Savoir ce que l'on ressent
en vivant
je voudrais changer
en toi...

Me sentir vivant
Me sentir en vie
Me sentir vivant...

Je voudrais changer
en toi...
Je voudrais changer
mais comme l'univers
je me meure...

Changer...
Changer...
Changer...
Pour revivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LunaticMind
Duvet Soyeux
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 29
Localisation : ici et là au grés de mes envies
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: poèmes   Lun 22 Oct - 12:02

je signale juste que je met toujours la version francaise aussi dés fois que les gens ne comprennent pas! ^^'
Si c'est inutile bin sautr les lignes en francais XD



Silence in the plain...
Silence dans la plaine...
Apocalypse is coming...
l'apocalypse arrive...
Nobody can stop it.
Personne ne peut l'arrêter.

I'm here for you
Je suis là pour vous
Stupid World
Monde Stupide
Poor ashamed humans !
Pauvres humains honteux !

You can't destroy me because i'm you
vous ne pouvez me détruire car je suis vous
I'm the grub in the apple
je suis le ver dans la pomme
I'm the grub inside you.
Je suis le ver en vous.
Open your mind to the world,
ouvrez votre esprit au monde,
Smile to the light,
Souriez à la lumière
And open your arms to the darkness !
et ouvrez vos bras aux ténèbres !

But never forget the rules...
mais n'oubliez jamais les règles...
You're just the victimes,
vous êtes juste les jouets,
And me the Master !
et moi le Maître!

Death of Humanity...
mort de l'humanité...
New era begin on the ash to the last...
une nouvelle ère commence sur les cendres de la dernière...

Beg.......
Priez......



*****


__ Alone with __

Alone in the Dark
Alone with my nightmare.
Alone in my heart
alone with my pain. Alone in the life alone with my dead...
My heart is so broken
I can feel my bloodrun out of me...

je ne peux pas dire ce que je ressens exactement
Je suis comme un pantin à qui ont aurait coupé les fils...
Mon coeur bat faiblement, presque plus...
J'entend des murmures autour de moi,
ils sont là, ça y est
Ils viennent me chercher !

Alone in the dark
Alone with my nightmare
alone in my heart
alone with my pain
alone in the death
Alone for ever...

My heart is so broken
i haven't get blood in my body...



*****


__ In / On __

In my memory
I remember the girl of my dreams
On my lips
I remember her kiss
In my eyes
I remember her body
On my body
I remember the caress of her hands
On my nose
I remember her scent
In thr botom of myself
I remember my trouble

But in my heart
I remember th bite of the knife
In my mind
I remember the death throes

In my bed
I remember the blood...

In my memory
I can't understand the treason
On my lips
I can taste the poison
In my eyes
I can see the end
On my body
I can feel the Death
On my nose
I can breathe the smell of rot
In the bottom of myself
I can listen a laugth

But in my heart
I can touch the relief
In my mind
I can set off in peace...

In my bed,
I can sleep forever....

Before to breathe one's last
I can see the girl of my dreams
Her face makes fun of me...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amnesy
Admin à Petite Plume
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 32
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: poèmes   Lun 12 Nov - 21:14

Pour le papillon, j'ai vu le sens avec l'insecte, même si après avec le féminin, c'est un peu dur de continuer avec ce sens, j'ai donc basculé dans le second, qui est le viol... terrible d'une fille (ou fillette). Voilà. c'est ça que tu as voulu faire passer?

(pour les autres poèmes j'aime bcp, toujours ton style très libre qui donne un rythme au poème différent à chaque, très sympa ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.20six.fr/darkstars
LunaticMind
Duvet Soyeux
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 29
Localisation : ici et là au grés de mes envies
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: poèmes   Lun 19 Nov - 12:28

Voilà tu as parfaitement saisi les deux profil du poème ! ^^
Merci ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neostasya
Duvet Soyeux
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 28
Localisation : Cher
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: poèmes   Sam 30 Mai - 2:17

Mouahahaha !! J'ai eu une révélation !! J'aime tes poèmes et tout particulièrement ceux en anglais (sutout Alone with) !! Je ne sais pas pourquoi, ça me donne des frissons partout en anglais alors qu'en français, ça me fait pas le même effet (remarque j'aim bien petit papillon)... J'aime <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: poèmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
poèmes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelles Plumes :: Rubriques des membres :: Dans le Duvet Soyeux :: La boîte de Pandore-
Sauter vers: