Nouvelles Plumes

Forum d'auteurs
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Poème Exquis 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amnesy
Admin à Petite Plume
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 31
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Poème Exquis 1   Lun 13 Aoû - 17:21

Modalités:
Chaque participant poste une strophe (de 4 vers) à chaque fois, qui doit avoir tous ses vers qui riment entre eux (le nombre de pieds des vers peut être inégal).

Je commence:

La brise était fraiche et brusque
L'homme frémissait sous ses frusques
Il pensait aux Etrusques
Jusqu'à ce que ça l'offusque


Voilà, à vous! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.20six.fr/darkstars
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poème Exquis 1   Lun 13 Aoû - 21:11

[cynisme]plus compliqué la prochaine fois [/cynisme] xD

L'Espoir est un abîme où l'être humain sans fond
Solitaire, moribon tombe sans vraie raison
Et des fantômes amer hantent ses illusions
De funestes chants noirs qui brisent sa vision

Yosh ! suivant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poème Exquis 1   Mer 15 Aoû - 0:12

La nuit, dit t'on tous les chats sont gris
L’homme le crus sans souci
Cette parole erroné tous le monde le vit
Car il y a toujours un espoir de vie

(je sais pas si c'est bon mais bon faut t'essayé ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poème Exquis 1   Sam 18 Aoû - 19:07

Résumé :

La brise était fraiche et brusque
L'homme frémissait sous ses frusques
Il pensait aux Etrusques
Jusqu'à ce que ça l'offusque

L'Espoir est un abîme où l'être humain sans fond
Solitaire, moribon tombe sans vraie raison
Et des fantômes amer hantent ses illusions
De funestes chants noirs qui brisent sa vision

La nuit, dit t'on tous les chats sont gris
L’homme le crus sans souci
Cette parole erroné tous le monde le vit
Car il y a toujours un espoir de vie


Il est envahi d'une peur implacable.
D'un renouveau se révélant incapable,
Il suit ainsi son chemin de l'improbable
espoir, pareil à un chateaufait de sable.


vuilà p: rien grand chose à avoir, mais j'étais inspirée sur ce coup-là X)
Suite ? :P


Dernière édition par le Sam 18 Aoû - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amnesy
Admin à Petite Plume
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 31
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Poème Exquis 1   Sam 18 Aoû - 20:01

[si ça a à voir, ça continue l'histoire (et tant mieux c'est le but quand même!) donc c'est cool, et je voudrais dire aussi aux deux participants avant toi que ça colle bien aussi, donc super merci de votre participation!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.20six.fr/darkstars
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poème Exquis 1   Sam 18 Aoû - 21:42

Que voulait il en fait, pauvre âme solaitaire
Marchant seul à l'ombre des grands connifère ?
Qu'est ce qui pouvait encore, sur cette noire terre
Ramener de la joie sur ses trais grabataires ?
Revenir en haut Aller en bas
Amnesy
Admin à Petite Plume
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 31
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Poème Exquis 1   Sam 18 Aoû - 21:55

La brise était fraiche et brusque
L'homme frémissait sous ses frusques
Il pensait aux Etrusques
Jusqu'à ce que ça l'offusque

L'Espoir est un abîme où l'être humain sans fond
Solitaire, moribon tombe sans vraie raison
Et des fantômes amer hantent ses illusions
De funestes chants noirs qui brisent sa vision

La nuit, dit t'on tous les chats sont gris
L’homme le crus sans souci
Cette parole erroné tous le monde le vit
Car il y a toujours un espoir de vie

Il est envahi d'une peur implacable.
D'un renouveau se révélant incapable,
Il suit ainsi son chemin de l'improbable
espoir, pareil à un chateaufait de sable.
Que voulait il en fait, pauvre âme solaitaire
Marchant seul à l'ombre des grands connifère ?
Qu'est ce qui pouvait encore, sur cette noire terre
Ramener de la joie sur ses trais grabataires ?
Où va-t-il sous ces jours,
Où il marche, où il court,
Dans l'espoir étoilé d'un "toujours"
Pour retrouver ce qu'il cherche, lui le sourd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.20six.fr/darkstars
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poème Exquis 1   Sam 18 Aoû - 22:46

Sa seule certitude est bien d'avancer,
d'être peut-être, ainsi que d'avoir été,
Comme un funambule qui ne cesse d'aller
Et venir, une corde fine sous ses pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poème Exquis 1   Dim 19 Aoû - 19:42

La brise était fraiche et brusque
L'homme frémissait sous ses frusques
Il pensait aux Etrusques
Jusqu'à ce que ça l'offusque

L'Espoir est un abîme où l'être humain sans fond
Solitaire, moribon tombe sans vraie raison
Et des fantômes amer hantent ses illusions
De funestes chants noirs qui brisent sa vision

La nuit, dit t'on tous les chats sont gris
L’homme le crus sans souci
Cette parole erroné tous le monde le vit
Car il y a toujours un espoir de vie

Il est envahi d'une peur implacable.
D'un renouveau se révélant incapable,
Il suit ainsi son chemin de l'improbable
espoir, pareil à un chateau fait de sable.

Que voulait il en fait, pauvre âme solaitaire
Marchant seul à l'ombre des grands connifère ?
Qu'est ce qui pouvait encore, sur cette noire terre
Ramener de la joie sur ses trais grabataires ?

Où va-t-il sous ces jours,
Où il marche, où il court,
Dans l'espoir étoilé d'un "toujours"
Pour retrouver ce qu'il cherche, lui le sourd

Sa seule certitude est bien d'avancer,
d'être peut-être, ainsi que d'avoir été,
Comme un funambule qui ne cesse d'aller
Et venir, une corde fine sous ses pieds.



Le sens de sa vie, sa raison d'exister
Pourquoi était il là ? c'est cela qu'il cherchait
Car tout à une raison, même les vies brisée
Et ses espoirs sans suites et ses rêves félés
Revenir en haut Aller en bas
Amnesy
Admin à Petite Plume
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 31
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Poème Exquis 1   Jeu 13 Sep - 15:19

La brise était fraiche et brusque
L'homme frémissait sous ses frusques
Il pensait aux Etrusques
Jusqu'à ce que ça l'offusque

L'Espoir est un abîme où l'être humain sans fond
Solitaire, moribon tombe sans vraie raison
Et des fantômes amer hantent ses illusions
De funestes chants noirs qui brisent sa vision

La nuit, dit t'on tous les chats sont gris
L’homme le crut sans souci
Cette parole erronée tout le monde le vit
Car il y a toujours un espoir de vie

Il est envahi d'une peur implacable.
D'un renouveau se révélant incapable,
Il suit ainsi son chemin de l'improbable
Espoir, pareil à un chateau fait de sable.

Que voulait il en fait, pauvre âme solaitaire
Marchant seul à l'ombre des grands connifère ?
Qu'est ce qui pouvait encore, sur cette noire terre
Ramener de la joie sur ses trais grabataires ?

Où va-t-il sous ces jours,
Où il marche, où il court,
Dans l'espoir étoilé d'un "toujours"
Pour retrouver ce qu'il cherche, lui le sourd

Sa seule certitude est bien d'avancer,
D'être peut-être, ainsi que d'avoir été,
Comme un funambule qui ne cesse d'aller
Et venir, une
corde fine sous ses pieds.

Le sens de sa vie, sa raison d'exister
Pourquoi était il là ? c'est cela qu'il cherchait
Car tout à une raison, même les vies brisée
Et ses espoirs sans suites et ses rêves félés
Des bribes de souvenirs, il se rappelait
Mais le début, la genèse, il ne pouvait
Trop de douleurs qui revenaient?
Ou le manque cruel, le vide sous ses pieds
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.20six.fr/darkstars
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poème Exquis 1   Ven 21 Sep - 18:04

Toujours à courir, sur la corde raide
A demi mort d'errance, il avançait sans aide
Il haïssait le monde, sans trouver la vie laide
Sans blanche vérité sans fallacieux remèdes…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poème Exquis 1   Ven 28 Sep - 0:34

Il aurait pu espérer un compagnon pour voyager
Mais n'aimant pas les âmes qui pouvaient le croiser
Il ne pouvait croire en cette belle étoile qu'il sentait briller
Etait elle seulement comme on lui avait raconté?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poème Exquis 1   Dim 30 Sep - 1:03

bientôt un de ma part ... :cheers: Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Amnesy
Admin à Petite Plume
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 31
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Poème Exquis 1   Dim 30 Sep - 14:09

La brise était fraiche et brusque
L'homme frémissait sous ses frusques
Il pensait aux Etrusques
Jusqu'à ce que ça l'offusque

L'Espoir est un abîme où l'être humain sans fond
Solitaire, moribon tombe sans vraie raison
Et des fantômes amer hantent ses illusions
De funestes chants noirs qui brisent sa vision

La nuit, dit t'on tous les chats sont gris
L’homme le crut sans souci
Cette parole erronée tout le monde le vit
Car il y a toujours un espoir de vie

Il est envahi d'une peur implacable.
D'un renouveau se révélant incapable,
Il suit ainsi son chemin de l'improbable
Espoir, pareil à un chateau fait de sable.

Que voulait il en fait, pauvre âme solaitaire
Marchant seul à l'ombre des grands connifère ?
Qu'est ce qui pouvait encore, sur cette noire terre
Ramener de la joie sur ses trais grabataires ?

Où va-t-il sous ces jours,
Où il marche, où il court,
Dans l'espoir étoilé d'un "toujours"
Pour retrouver ce qu'il cherche, lui le sourd

Sa seule certitude est bien d'avancer,
D'être peut-être, ainsi que d'avoir été,
Comme un funambule qui ne cesse d'aller
Et venir, une
corde fine sous ses pieds.

Le sens de sa vie, sa raison d'exister
Pourquoi était il là ? c'est cela qu'il cherchait
Car tout à une raison, même les vies brisée
Et ses espoirs sans suites et ses rêves félés

Des bribes de souvenirs, il se rappelait
Mais le début, la genèse, il ne pouvait
Trop de douleurs qui revenaient?
Ou le
manque cruel, le vide sous ses pieds

Toujours à courir, sur la corde raide
A demi mort d'errance, il avançait sans aide
Il haïssait le monde, sans trouver la vie laide
Sans blanche vérité sans fallacieux remèdes…

Il aurait pu espérer un compagnon pour voyager
Mais n'aimant pas les âmes qui pouvaient le croiser
Il ne pouvait croire en cette belle étoile qu'il sentait briller
Etait elle seulement comme on lui avait raconté?

Alors la nuit venue, sous un pont il s'abrita
Se serrant tout contre lui, lui tint compagnie un chat
Qui cherchait juste, un peu de chaleur, un toit
Et repartit, reprit sa route, dès que le matin arriva.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.20six.fr/darkstars
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poème Exquis 1   Mar 27 Nov - 23:39

Brulant, trop plein de haine, contre l'humanité
Ni libre ni soumis, ne pouvant exister
Sa vie n'a pas de sens sous les éthers plombés
Son avenir meurt, pâle lueur dans la borée
Revenir en haut Aller en bas
Amnesy
Admin à Petite Plume
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 31
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Poème Exquis 1   Jeu 21 Fév - 1:23

La brise était fraiche et brusque
L'homme frémissait sous ses frusques
Il pensait aux Etrusques
Jusqu'à ce que ça l'offusque

L'Espoir est un abîme où l'être humain sans fond
Solitaire, moribon tombe sans vraie raison
Et des fantômes amer hantent ses illusions
De funestes chants noirs qui brisent sa vision

La nuit, dit t'on tous les chats sont gris
L’homme le crut sans souci
Cette parole erronée tout le monde le vit
Car il y a toujours un espoir de vie

Il est envahi d'une peur implacable.
D'un renouveau se révélant incapable,
Il suit ainsi son chemin de l'improbable
Espoir, pareil à un chateau fait de sable.

Que voulait il en fait, pauvre âme solaitaire
Marchant seul à l'ombre des grands connifère ?
Qu'est ce qui pouvait encore, sur cette noire terre
Ramener de la joie sur ses trais grabataires ?

Où va-t-il sous ces jours,
Où il marche, où il court,
Dans l'espoir étoilé d'un "toujours"
Pour retrouver ce qu'il cherche, lui le sourd

Sa seule certitude est bien d'avancer,
D'être peut-être, ainsi que d'avoir été,
Comme un funambule qui ne cesse d'aller
Et venir, une
corde fine sous ses pieds.

Le sens de sa vie, sa raison d'exister
Pourquoi était il là ? c'est cela qu'il cherchait
Car tout à une raison, même les vies brisée
Et ses espoirs sans suites et ses rêves félés



Des bribes de souvenirs, il se rappelait
Mais le début, la genèse, il ne pouvait
Trop de douleurs qui revenaient?
Ou le
manque cruel, le vide sous ses pieds

Toujours à courir, sur la corde raide
A demi mort d'errance, il avançait sans aide
Il haïssait le monde, sans trouver la vie laide
Sans blanche vérité sans fallacieux remèdes…

Il aurait pu espérer un compagnon pour voyager
Mais n'aimant pas les âmes qui pouvaient le croiser
Il ne pouvait croire en cette belle étoile qu'il sentait briller
Etait elle seulement comme on lui avait raconté?



Alors la nuit venue, sous un pont il s'abrita
Se serrant tout contre lui, lui tint compagnie un chat
Qui cherchait juste, un peu de chaleur, un toit
Et repartit, reprit sa route, dès que le matin arriva.


Brulant, trop plein de haine, contre l'humanité
Ni libre ni soumis, ne pouvant exister
Sa vie n'a pas de sens sous les éthers plombés
Son avenir meurt, pâle lueur dans la borée






~Poème clos, merci à tout ses participants~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.20six.fr/darkstars
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poème Exquis 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poème Exquis 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MOMENT EXQUIS
» Le penseur de Rodin, un Poème
» Poème sur le primtemps
» Petit Louveteau (Poème de Masirène, toile de Shérazade)
» Poème d'hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelles Plumes :: ~Activités~ :: ~Poèmes Exquis~-
Sauter vers: